22/12/13 – Le restaurant atypique de la basilique de la Trinité

L’endroit est prisé des gastronomes qui savent que l’on y déguste de délicieux produits du terroir loir-et-chérien. Nul besoin d’être chrétien pour le tester.

cuisine ND

Pour y déjeuner ou pour y dîner, il est indispensable de réserver. Et de préférence s’y prendre à l’avance. C’est que l’Hostellerie-restaurant de Notre-Dame de la Trinité est un lieu très prisé des gourmets. De 17.000 repas servis en 2011, la fréquentation a bondi à 42.000 en 2012. Rien que sur les six premiers mois de l’année, elle atteint déjà 35.000. Il y a du nouveau record dans l’air !

 Les repas du terroir conviennent très bien aux frères capucins

Assurément, le bouche à oreille profite pleinement à cet établissement atypique qui se développe sans faire de publicité. « Nous proposons aussi des chambres à des tarifs modiques, mais la partie restauration, c’est notre véritable cheval de bataille, souligne le gérant François-Xavier L’Huillier. Notre but est d’offrir aux Blésois qui aiment la bonne cuisine des produits du Loir-et-Cher. On a la chance d’être dans un département où l’on trouve tout sur place : de la viande, des céréales, des fruits et des légumes. Alors, on cultive l’esprit du terroir en achetant beaucoup en direct. »
Si les locaux appartiennent à l’association Notre-Dame de la Trinité qui s’occupe du site, la gestion de l’hôtellerie a été confiée à une société privée. « Les moines n’ont pas vocation à faire ce métier, explique François-Xavier L’Huillier. Pour autant, il n’y a aucune nécessité pour nous de réaliser de forts bénéfices. C’est pourquoi d’ailleurs, nous pouvons nous permettre de pratiquer des prix particulièrement attractifs. »
La majorité de la clientèle est constituée de riverains ou de personnes travaillant dans le quartier. Nul besoin d’être franciscain pour fréquenter les lieux ! Même si les frères capucins qui occupent le couvent adossé à la basilique profitent eux aussi des talents du chef. « Leur philosophie est d’être proche de la nature, observe le gérant. Donc nos repas du terroir leur conviennent très bien. »
Le restaurant est capable de répondre à toutes les demandes. « Nous nous adaptons aux personnes allergiques comme aux végétariens. Nous pouvons aussi monter en gamme si nécessaire. On nous sollicite pour toutes sortes d’occasions. » Et si celles-ci sont exceptionnelles, le chef n’hésite pas à sortir le grand jeu en proposant du caviar de Sologne !
Arrivé en mai, Philippe Boudin, par ailleurs, ce qui ne gâche rien, orfèvre en pâtisseries, avoue se régaler à cuisiner tous ces produits locaux. « C’est ce qui m’a séduit dans cette aventure. C’est comme un retour aux fondamentaux de mon métier. »Dans un espace de 160 m2 où il dispose d’une cuisine fonctionnelle parfaitement aménagée, il profite en prime de conditions de travail que beaucoup de chefs lui envient.
repères
> Le restaurant sert exclusivement des produits frais, dont 93 % proviennent du Loir-et-Cher. Pour ces derniers, ils sont achetés à 89 % en direct.
> Les repas sont servis de 12 h à 13 h et de 19 h 15 à 20 heures.
> Les réservations, obligatoires, se font en appelant le 02.54.56.77.74. L’entrée s’effectue par le 10, boulevard Carnot (stationnement dans le parc).
> Une limite de 50 couverts est fixée le midi comme pour le soir.
> Le menu du jour est proposé à 14 €. Il existe des menus plus gastronomiques à 22 €, 27 € et 35 €
> Le restaurant emploie 4 personnes.
> La partie hôtellerie est composée de 50 chambres et 106 lits. La clientèle est composée pour partie de pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, mais aussi de touristes étrangers, principalement en provenance de Belgique et des Pays-Bas. Il s’agit de personnes recherchant un hébergement simple : lit + lavabo, les sanitaires étant collectifs. Le caractère religieux est davantage marqué que pour la partie restauration.
> 1.500 nuitées ont été réalisées en 2012 soit un taux d’occupation de 40 %. Dans un hôtel classique, le taux atteint généralement 70 %.
Henri Brissot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s